Vos questions sont entre de bonnes mains

La phytothérapie contre les troubles du sommeil

Partager
Envoyer par email

La phytothérapie permet de calmer les effets du stress et de l'anxiété pouvant causer des troubles légers du sommeil.

D'autres traitements existent pour améliorer son sommeil :les somnifères, l'appareil respiratoire (apnée), la médecine douce (sophrologie, homéopathie, phytothérapie, acupuncture), faire attention à son alimentation, la sieste et la cure de sommeil.

Troubles du sommeil : le principe de la phytothérapie

La phytothérapie est une thérapie par les plantes. Cette méthode naturelle est efficace pour des troubles légers du sommeil. Certaines plantes, fleurs ou racines sont connues pour calmer entre autres, l'anxiété et la nervosité.

La phytothérapie peut être un traitement alternatif pour éviter la prise de somnifères légers. L'efficacité de la phytothérapie est prouvée chez certaines personnes ayant des troubles légers du sommeil.

Les troubles plus profonds sont à prendre en charge différemment.

Quelles plantes choisir contre les troubles du sommeil ?

Des traitements pour les troubles légers du sommeil peuvent se trouver en pharmacie ou en herboristerie. Les plantes favorisant la détente pour un sommeil récupérateur sont :

  • l'aubépine,
  • la fleur d'oranger,
  • la passiflore,
  • la valériane,
  • le coquelicot.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
isabelle torrisi

psychothérapie analytique

Expert

michelle hartemann

professeur agrégé de lettres classiques formateur

Expert

christine ly

psychologue clinicienne

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.