Vos questions sont entre de bonnes mains

La polysomnographie

Partager
Envoyer par email

L'examen de polysomnographie permet d'étudier le sommeil et de trouver un traitement à un trouble du sommeil.

D'autres examens existent pour trouver l'origine d'un trouble du sommeil : le test du sommeil et le test du maintien d'éveil.

Le principe d'une polysomnographie

La polysomnographie se déroule dans un hôpital ou une clinique. Elle permet d'étudier les cycles du sommeil et d'en révéler de possibles troubles grâce à l'enregistrement de données provenant du patient, comme :

  • les ondes électriques du cerveau,
  • la respiration,
  • les mouvements des yeux,
  • les positions durant le sommeil.

Les mesures d'une polysomnographie

Le patient passera une nuit entière à l'hôpital en essayant de dormir comme d'habitude. Durant l'examen, il sera relié avec des électrodes :

  • à la tête pour étudier l'activité électrique du cerveau. C'est un électro-encéphalogramme (EEG),
  • au menton, aux jambes ou aux bras pour étudier l'activité des muscles. C'est un électromyogramme (EMG),
  • au cœur pour étudier l'activité cardiaque. C'est un électrocardiogramme (ECG),
  • aux yeux pour étudier l'activité oculaire (mouvements des yeux). C'est un électrooculogramme (EOG),

D'autres mesures seront enregistrées :

  • le débit d'air circulant par le nez pour étudier la respiration et détecter les apnées du sommeil,
  • ses positions seront filmées par une caméra vidéo,
  • l'activité des muscles respiratoires grâce à une sangle autour du thorax et de l'abdomen,
  • le niveau sonore du bruit lors de ronflement,
  • le niveau d'oxygène dans le sang grâce à un capteur fixé au bout du doigt.

Préparer un examen de polysomnographie

Avant un examen de polysomnographie, il est conseillé :

  • de se raser le visage pour les hommes,
  • de ne pas consommer d'excitants après 18h le soir de l'examen,
  • d'amener ses effets personnels pour mimer un sommeil comme chez soi : pyjama, oreiller,
  • d'amener ses médicaments, dans les cas nécessaires.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.