Vos questions sont entre de bonnes mains

/ / /

Sommeil semi-éveillé, conscience des choses, sans paralysie

Sommeil semi-éveillé, conscience des choses, sans paralysie

Question posée par lylybotte 21/04/2011

Bonjour,

Je me permets de vous contacter concernant mes troubles du sommeil. Je ne trouve pas de réponses à mes questions, des diagnostics se rapprochent de mes symptomes mais ne les définissent pas. Depuis quelques années, je rêve en état de semi-conscience, et ce, toutes les nuits aujourd'hui. Je sais que je suis dans cet état puisque je me souviens de chaque détail dès le lendemain, j'en parle avec mon ami au réveil. Pour être claire, toutes les nuits, il arrive un moment durant lequel, je me mets à me lever, parler avec des gens que je vois (comme collés dans le contexte de ma chambre), de me paniquer parce que j'ai l'impression d'avoir dormi sur des squellettes en putréfaction.... Je continue donc mon rêve éveillé, bouge, me lève, marche et parle et souvent je réveille mon ami, qui chaque nuit depuis des années, est étonné de me voir "faire ma vie" ainsi... C'est à ce moment, que je lui dis que je suis en train de réver et de dormir et qu'il peut se rendormir, que je vais retourner me coucher! Très étrange car les rêves se ressemblent mais sont toujours différents et je suis toujours consciente pendant ces rêves (consciente par exemple que je peux me faire mal avec un couteau, qu'il ne faut pas que je marche sur la patte du chien, mais continue mon rêve absurde avec des squelettes ou autres) et quand mon ami me demande ce qu'il se passe, je lui dit de se rendormir parce que je reve comme d'habitude mais que je ne veux pas qu'il se moque de moi. C'est fou, puisque je me souviens de tout, je lui rappelle même parfois le matin ce qu'il s'est passé la nuit. Ce qui me dérange énormément, c'est que je commence à manquer de sommeil.J'exerce 4 activités professionnelles, subit de graves problèmes familiaux et ce sommeil qui n'est pas du tout réparateur me pose de sérieux problèmes de concentration dans ma vie quotidienne. Auriez-vous un éventuel diagnostic ou d'éventuelles solutions pour m'apaiser?

Je vous remercie d'avance.

Suivre la discussion Partager Signaler
Envoyer par email
Répondre

Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.
Rejoindre notre réseau d'experts

1 réponse d'expert

henri cukier

amincissement, stress, soins acupuncture conseil permanent par internet.

Expert

Le 25/04/2011

Bonjour, L'état de rêve éveillé, on a dû vous le dire souvent, est celui qui précéde le sommeil profond. Avez vous essayé de recourir à un sophrologue ? Celui-ci est familier des états de rêve éveillé auxquels il conduit ses patients. En provoquant cet état sur vous dans son cabinet, il pourrait vous aider à résoudre les conflits latents que signifie la présence de ces fantomes dans vos nuits et vous aider ainsi à retrouver à terme un sommeil normal. Mais n'attendez pas un miracle en une séance. Laissez à votre inconscient le temps de faire ce qu'il a à faire. HENRIZEN



Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question

Pour aller plus loin

9 plantes pour s'endormir rapidement

Vous avez du mal à vous endormir ? Ou bien vous êtes victime d'insomnies à répétition ? Vous n'êtes pas le seul : un Français sur trois dit mal dormir ! Et combien sommes-nous à appréhender le moment d'éteindre la lumière car nous savons le temps qu'il va [...]

Paralysie du sommeil

Mentionnée dans les traités de médecine dès l’Antiquité, la paralysie du sommeil est un trouble du sommeil qu’il faut comprendre pour en atténuer les symptômes d’angoisse qui l’accompagnent.Quels sont ses symptômes et comment y remédier ? Nous faisons le [...]



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.